Pin

$14.95

Nom botanique : Pinus Sylvestris

Partie de la plante : aiguilles

Méthode d'extraction: Distillé à la vapeur

Origine : Hongrie

Chakra associé : raçine (1er) (Muladhara)

 

Description: Le pin sylvestre (Pinus sylvestris) est un arbre de la famille des pinacées à l’écorce ocre-rouge qui pousse dans toute l’Europe et jusqu’en Sibérie. Connu également sous le nom de « pin d’Écosse », il peut atteindre quarante mètres et vivre un demi-millénaire. Ses feuilles sont de petites aiguilles groupées par paires avec une gaine commune à leur base. Les fleurs sont situées à la base des rameaux pour les mâles ou à leur extrémité pour les femelles. Les fruits sont des cônes plus longs que larges, plus petits que ceux du pin maritime, qui s’ouvrent en libérant des graines à ailettes.

Synergie:S’harmonise bien avec Citronnelle, sauge sclarée, coriandre, cyprès, eucalyptus, encens, Juniper, lavande, myrrhe, romarin, nard et d'arbre à thé.

Utilisations traditionnelles:   L’huile essentielle de pin a une odeur forte. C’est un antiseptique, un anti-inflammatoire et un anti-infectieux puissant notamment des voies respiratoires, mais aussi urinaires. On lui reconnaît également des propriétés défatigantes, toniques et dynamisantes, notamment au niveau sexuel. Le pin sylvestre est utilisée en pneumologie, rhumatologie, neurologie et dermatologie. Il fournit une huile essentielle connue de longue date par nos grands-mères qui, déjà à l'époque, bénéficiaient de l'action balsamique sur les bronches par inhalation de cette huile essentielle des climats nordiques.

 

          Affections ORL et broco-pulmonaires : rhume, bronchite, sinusite,   laryngite, asthme. Antiseptique respiratoire

                           Fatigue sexuelle

                           Épuisement nerveux, dépression

                           Affection génito-urinaires : cystie ou prostatie

                           Décongestionnante lymphatique et ovarienne

                           Diabète

 

         Dermatoses, piqûres d’insectes

                          Douleurs articulaires et musculaires   

 

 

         Affections ORL et broco-pulmoniare : bronchites, sinusites, rhumes, toux,  asthme en association alternance

                          avec les huiles essentielles eucalyptus, niaouli, romarin et thym.  

 

  

 

Utilisations Énergétique :

Histoire : L’homme et le pin ont une longue histoire commune : une table d’offrandes de 2265 avant J.-C. exposée au musée du Louvre mentionne l’huile de pin de Cilicie ou hatet-âch.Dans la mythologie, la grande déesse Cybèle transforme en pin le jeune et beau Phrygien Atys et, en médecine, Hippocrate prescrivait la résine de pin contre la pneumonie. Les médecins arabes la recommandaient contre les « ulcères des poumons », expression qui pourrait désigner la tuberculose. L’arbre étant très répandu, le remède n’était pas coûteux : dans le « Tarif du Maximum » de l’an 301 après J.-C., la résine de pin est estimée vingt deniers la livre, soit cent fois moins que le safran d’Arabie. La « médecine de grand-mère » usait d’une décoction de bourgeons en inhalation contre le rhume ou la sinusite et en gargarisme contre la laryngite. Poètes et écrivains ont chanté l’altière beauté du pin.

Précaution : Bien que l'huile de pin est considéré comme sûr, car il est non-toxique et non-irritant, il devrait toujours être utilisé avec précaution sur la peau, car il peut provoquer des irritations en haute dose et peut sensibiliser la peau ainsi.

USAGE EXTERNE SEULEMENT ou consultez un professionnel de la santé

Related products